Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE MONDE INCONNU
  • LE MONDE INCONNU
  • : Je suis une Maman de 46 ans, j ai trois filles de 23,19,19. Mais voilà, ma vie c'est arrêtée le 15/04/06. Estelle une de mes filles a eu un accident de voiture et se trouve en état neuro végétatif. Les familles concernées par un cas similaires sont invitées à me contacter ou à laiser leur témoignage sur le site de l association http://www.association-estelle.net Deux ans et demi après Estelle est en conscience minimale
  • Contact

livre d'or

 

 

 

 

 

 

 
NICOLA SIRKIS du groupe INDOCHINE
 parrain de coeur de l'association d'Estelle

http://www.indo.fr/


AXEL BAUER PARRAIN D HONNEUR DE L ASSOCIATION


http://www.myspace.com/axelbauer

Parrain également FRANK AMORY

 http://www.myspace.com/frankamory6

   








Signez le livre d'Or d'Estelle

en cliquant sur Aladin 

 



http://www.myspace.com/betty8341

Recherche

Estelle









Archives

Texte Libre

free counters

8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:24


=================================================================================
La République selon Indochine
Sans quitter son registre musical de référence, le nouvel album du groupe s'en différencie. Commentaires de Nicola Sirkis. -
Tout est parti de la découverte de la lettre d'une artiste contemporaine, Sophie Calle, devenue prétexte pour évoquer en 16 titres toutes les formes de rupture. - On a commencé avec rien. J'avais vraiment le cerveau vidé. Lorsque le groupe a attaqué les précédents, «Paradize», «Alice et June», j'avais déjà une idée de la pochette, des thèmes à aborder sans avoir rien écrit. L'histoire existait dans ma tête. Mais là, vraiment rien. On est parti en Normandie dans l'endroit où nous répétons. A l'écart de tout, coupé du monde, de la famille, des proches. Il y avait de nouveaux instruments avec la volonté de tout essayer. Et ce luxe de ne pas avoir de timing imposé. Sortant de deux réalisations monstrueuses autour de concepts forts, je voulais autre chose. Résultat : l'inverse s'est produit.
 - Comment ?
 - Au bout de trois semaines, j'ai eu envie de partir quelque temps, de visiter deux ou trois choses, de me ressourcer un peu pour pouvoir enfin écrire. Je suis allé en Finlande, Berlin et à la biennale de Venise où je suis tombé sur le pavillon français de Sophie Calle qui a mis en scène une lettre de rupture. Je suis fan de cette femme qui crée autour des éléments de sa vie. Elle a fait lire ce document par environ 150 femmes qui vont de la psychanalyste à la musicienne, l'écrivain à la cuisinière...
« Un album qui donne la chair de poule »
Autant d'interprétations.
Ensuite, j'ai transposé tout ce que pouvait constituer une séparation due à une guerre, la maladie, un départ, pour un être humain, ses sentiments.
- Vous y mettez votre propre vécu ?
- Ayant connu moi aussi des moments émotionnels dans ma vie, je les ai transposés. Je voulais faire un album très émouvant où la musique donne la chair de poule et je me demande comment on a pu y arriver. C'est totalement magique. Il n'y a pas de recettes. Tout ce qui vient de l'inconscient donne ces mélodies et provoque des titres différents. Ils restent Indochine mais mettent en évidence la plus grosse machine de guerre que peut être ce groupe avec ses influences sociales, politiques, musicales. D'où cette pochette et je pense, qu'à un titre où un autre, nous faisons tous, anonymes ou pas, partie de cette «République des Météors», qu'on n'est pas dupe des mensonges de l'histoire, des moments de vie, d'espoir, etc...
 - Parmi les gens que vous avez rassemblés sur la pochette figure Dutronc avec cette précision de votre part, «le seul compositeur français».
Et Gainsbourg ?
- Je ne voulais pas mettre un artiste mort.
 Par pudeur peut-être ? Il n'en fait pas moins avec Higelin et Dutronc partie de mes influences majeures dans la musique française. J'ai grandi à Bruxelles et la chanson de type Brassens, tout ça, ne m'a jamais parlé. « Inconscient et spontané » J'ai écouté du rock tout de suite. Mon premier disque à huit ou neuf ans, c'était les Stones. On se respecte mutuellement avec Dutronc. Il n'est pas dupe dans tout ce conglomérat qui nous entoure et je le rejoins là-dessus. Même chose pour Didier des Vampas. - Pour en revenir à la pochette, elle fait penser à Sergent Peppers des Beatles. - Elle nous a tous marqué, tout comme son contenu. Il y a également des réminiscences de Led Zeppelin. La pochette est plus éclatée. Nous avons tenu, aussi, à faire figurer des gens anonymes. L'explication, s'il y en a une, consiste à dire que célèbres ou pas, on va tous finir poussière dans l'explosion d'un météore et laisser ou pas des traces.
 - La multiplicité des mélodies avec de véritables ballades donne une couleur décadence. - Nous avons la chance d'avoir parmi nous un grand musicien, Oli de Sat. On n'a jamais pensé un album comme ça, il est le plus inconscient, le plus spontané et paradoxalement le plus conscient du groupe. • « La République des Météors », Epic JIve (sortie le 9 mars). Article dans l'est républicain

Partager cet article

Repost 0
Published by betty - dans INDOCHINE
commenter cet article

commentaires

Sandra 09/03/2009 22:42

Tout simplement merci!
Et tu as mis le trio avec sa femme ,-)

le....zd83 08/03/2009 22:54

pas encore écouté
mes un titre sera a gagner sur mon blog ....
le 12 mars ...
bisous d'un varois et a bientôt

GUESTBOOK ESTELLE

gagner de l'argent

Info

compteurs sicav

 
Nombre de visitesEstelle Vacances au Cap d'agde avec Maman

 

Liens